Comment changer son bios sur des AMD RX ?

Dans cet article nous allons voir comment changer son BIOS sur des cartes graphiques AMD RX facilement à l’aide de ce guide.

Introduction :
Sur les cartes graphiques AMD, un changement de BIOS est nécessaire si l’on souhaite :

  • Avoir une réduction de consommation électrique
  • Bénéficier d’un hashrate nettement supérieur

Si vous ne changez pas le BIOS de votre carte graphique AMD vous aurez donc un hashrate moindre et une consommation électrique supérieure alors que vous avez un hashrate inférieur.

Ce problème ne se pose pas sur les cartes graphiques Nvidia, c’est pour cette raison que les débutants préfèrent choisir Nvidia, aucun changement de BIOS n’est nécessaire.
Il faut également prendre en compte le fait que sur les cartes graphiques AMD, seulement quelques algorithmes sont intéressants (Ethash / Dagger-Hashimoto, Cryptonight, Neoscrypt depuis peu et Lyra2z avec Linux)

Aujourd’hui, le plus important est la rentabilité, il faut donc faire son calcul pour savoir si c’est plus intéressant de choisir des cartes graphiques AMD ou Nvidia :

  • Prix d’achat des cartes graphiques, faire la comparaison entre AMD / Nvidia
  • Estimer un hashrate approximatif avant l’achat des cartes graphiques
  • Vérifier la rentabilité immédiate sur What to Mine et Crypto-Coinz
  • La consommation électrique

Sur internet vous pouvez trouver des BIOS gratuits ou payants, nous allons vous expliquer comment effectuer un changement de BIOS tout seul de façon « automatique ».

 

Guide complet pour changer le bios de ses cartes graphiques AMD RX :

 

Pour changer le BIOS des cartes graphiques AMD nous aurons besoin de plusieurs choses, téléchargez les liens ci-dessous :

Polaris Bios Editor 1.6.7 qui modifie les timings de vos cartes graphiques.
ATIWinflash 2.77 qui permet le changement du BIOS modifié avec Polaris.
TechPowerUP GPU-Z 2.8 qui permet de connaître la mémoire interne de vos cartes graphiques (Samsung, Elpida, Micron, Hynix)
HWiNFO 5.74 qui permet de vérifier les erreurs mémoires sur vos cartes graphiques après le changement du BIOS.
AMD Pixel Clock Patcher (atikmdag-patcher 1.4.6) qui permet de valider la signature numérique Windows et de supprimer le code d’erreur 43 de vos cartes graphiques.
DDU 17.0.8.4 qui permet de supprimer complètement les drivers. (pilotes graphiques)
Les drivers (pilote graphique) 17.30 Crimson Blockchain du 23 Août 2017
Désactiver les mises à jour automatique avec Windows update MiniTool
Msi Afterburner 4.4.0 BETA 16 qui permet l’overclock de vos cartes graphiques

 

Première étape

 

Toutes les étapes doivent êtres suivies comme indiqué sur ce guide afin de ne pas avoir d’erreur.

Il faut vérifier le type de mémoire sur nos cartes graphiques avec le logiciel GPU-Z :

 

Changement BIOS AMD : GPU-Z

L’installation du logiciel GPU-Z n’est pas nécessaire pour voir cette information.
Si vous ne souhaitez pas inclure plus de cartes graphiques sur votre RIG à l’avenir, vous pouvez désinstaller GPU-Z après cette procédure.


Deuxième étape

 

Télécharger, installer puis ouvrez votre logiciel ATIWinflash afin de sauvegarder votre BIOS d’origine.
Ainsi, si le BIOS MOD (modifié) n’est pas intéressant, il sera toujours possible de remettre celui d’origine.

– Clic droit puis exécuter en mode administrateur

Changement BIOS AMD : AtiWinFlash

– Enregistrer votre BIOS d’origine dans le dossier « Atiflash » en modifiant le nom de façon simple mais clair comme par exemple « biosorigine480 ».
Note importante : Si vous avez des modèles de cartes graphiques différents, il faut évidemment enregistrer chaque BIOS.
1 BIOS = 1 carte graphique, si vous avez 6 cartes graphiques du même modèle comme par exemple une AMD RX 480 avec la même mémoire interne sur chacune des cartes graphiques, il est inutile d’enregistrer 6 BIOS, celui-ci sera identique si c’est la même marque / modèle / mémoire interne.
En revanche, si vous avez des modèles différents, des mémoires internes différentes il faut enregistrer chaque BIOS un par un, c’est logique.

Remarque : Sur le logiciel ATIWinflash nous pouvons voir seulement 3 cartes, il est donc préférable de débrancher les risers (physiquement) de toutes vos cartes graphiques et de laisser seulement 1 seule carte graphique à chaque fois pour faire ceci calmement et correctement.

Changement BIOS AMD : AtiWinFlash


Troisième étape

 

Le changement du BIOS avec l’aide de PolarisBiosEditor.
Il faut donc le télécharger, l’installer et le lancer.

Note importante : Il est possible d’avoir 2 types de mémoire interne sur une seule carte graphique, si c’est le cas n’hésitez pas à nous contacter à la fin de cet article en commentaire si vous avez peur de faire une erreur.

Changement BIOS AMD : Polaris Bios Editor

Cette version permet de modifier vos paramètres de façon automatique, pratique n’est-ce pas ?
Vous devrez effectuer le changement de BIOS sur chaque carte graphique si vous avez un modèle différent, un type de mémoire différent (Elpida, Micron, Samsung, Hynix) encore une fois c’est logique.
Une carte graphique = 1 BIOS

– On ouvre son bios d’origine « open bios » que l’on a enregistré précédemment via la deuxième étape.
– Il faut donc cliquer sur « One click timing patch » afin de modifier tous les paramètres.
– Ensuite il suffit simplement de cliquer sur « Save as » et de mettre votre BIOS dans le dossier que vous souhaitez avec un nom simple mais clair comme par exemple « rx480biosmod », un nom différent sera requis si vous avez différents modèles / mémoires internes différentes, soyez inventif mais toujours des noms simples mais clairs « rx480biosmodsamsung », « rx480biosmodmicron » etc

Après avoir cliqué sur « One click timing patch » vous observez donc les changements par rapport au BIOS d’origine :

Changement BIOS AMD : Polaris Bios Editor

Le logiciel a automatiquement changé les timings correspondant à la mémoire interne de votre graphique, en l’occurrence ici pour l’exemple, nous pouvons observer que j’ai une carte AMD RX480 Samsung.
Le timing strap a donc été modifié de 0:1500 à 0:2000 en indiquant les mêmes paramètres.
Si on observe le BIOS d’origine, nous apercevons que le timing strap était identique seulement de 0 :1750 à 0:2000 et pas à partir de 0:1500.

Les modifications sont évidemment possibles manuellement ou alors vous pouvez toujours télécharger un BIOS MOD directement sur le site Anorak.

Pour une première modification du BIOS nous vous recommandons de suivre cette procédure « automatique », ou de le télécharger sur internet.

Note : Si vous aimez les défis et si vous aimez l’optimisation parfaite, vous pouvez tout changer manuellement, c’est à dire les paramètres de FAN (ventilation), le TDP (watts maximum), le voltage afin de baisser la consommation / améliorer le hashrate.


Quatrième étape

 

Enfin, nous sommes arrivés à l’étape qui devient intéressante, le flash de notre BIOS, ce qui signifie remplacer le BIOS d’origine par le BIOS modifié que nous avons effectué à l’étape trois.

Nous vous recommandons de flasher vos cartes graphiques une par une surtout si c’est votre premier flash de BIOS, comme d’habitude, nous faisons les choses calmement mais proprement.
Si vous souhaitez flasher toutes vos cartes graphiques d’un coup, vous le pouvez également évidemment.

Nous vous recommandons également de flasher les cartes graphiques directement en ligne de commande plutôt que de le faire directement par ATIWinflash.

Commençons !

Sur Windows 10 : Dans la barre de recherche, indiquez « cmd » et vous verrez « invite de commandes » apparaître, il vous suffit de cliquer droit dessus puis « exécuter en tant qu'administrateur ».

Sur Windows 7 : Démarrer / barre de recherche « cmd » ou « invite de commandes », on ouvre le logiciel en faisant un clic droit puis « exécuter en tant qu'administrateur ».

Changement BIOS AMD : invite de commandes

Suivez les instructions ci-dessous exactement de cette façon vous pouvez copier ceci ci-dessous et coller sera votre clic droit dans l’invite de commandes.

cd \ puis la touche entrée de votre clavier.

Changement BIOS AMD : invite de commandes

cd « nom du dossier ou se situe vos BIOD modifiés » puis la touche entrée de votre clavier.

Petite astuce : Il vous suffit de rentrer dans ce dossier, d’effectuer un clic droit puis modifier l’adresse pour voir le chemin.
Copier cette adresse qui est mise en surbrillance (= bleu)

Changement BIOS AMD : Dossier AtiWinFlash

Comme ceci :

Changement BIOS AMD : Dossier AtiWinFlash

Retournez dans votre onglet « invite de commandes » et notez cd puis faites un clic droit pour coller le chemin et enfin la touche entrée pour valider.

Changement BIOS AMD : invite de commandes

Nous sommes donc à l’intérieur du dossier contenant nos BIOS modifiés via l’invite de commandes.

Ce dossier contient ceci :

Changement BIOS AMD : AtiWinFlash

Indiquez maintenant ceci en invite de commandes :

atiwinflash -f -p 0 « nom de votre BIOS modifié » en rajoutant .rom à la fin.
Pour l'exemple, nous devons donc indiquer :
atiwinflash -f -p 0 biosmod480.rom
Puis la touche entrée pour valider.

Dès lors que vous appuierez sur la touche entrée, le flash de votre carte graphique démarre.

Changement BIOS AMD : Invite de commandes

Dans la dernière commande indiquée sur l’invite de commandes, le « 0 » correspond à l’emplacement de votre carte graphique sur votre carte mère et 0 signifie que c’est la première carte graphique.
Pour les gens impatients vous pouvez donc répéter cette opération en indiquant « 1 », « 2 » et ainsi de suite à la place de « 0 » une fois que le flash de votre première carte graphique est effectuée.
Il faut donc que toutes vos cartes graphiques soient branchées pour effectuer cette manipulation mais comme nous l’avons indiqué précédemment nous ne le recommandons pas si il s’agit de votre premier flash de BIOS, faites le flash de vos cartes graphiques une par une et indiquez donc « 0 » à chaque fois en remplaçant la carte graphique que vous venez de flasher par une autre sur le même emplacement.

Lorsque vous allez appuyer sur la touche entrée vous verrez une nouvelle fenêtre apparaître indiquant ceci :

Changement BIOS AMD : Flash BIOS en cours

Pour les anglophobes : « Veuillez patienter. Le flash est en cours, cela peut prendre plus d’une minute ».

Lorsque le flash est terminé vous verrez apparaître une fenêtre comme celle-ci :

Changement BIOS AMD : Flash BIOS terminé

Cliquez donc sur OK.

– Faites ceci pour chaque carte graphique de la façon que vous voulez.

– Désinstaller les drivers (pilotes) avec le logiciel DDU, il vous suffit simplement de double cliquer sur le logiciel et la procédure de désinstallation démarre, soyez patient.

– Redémarrez votre ordinateur pour que le flash de votre BIOS soit prit en compte.
– Installer les drivers (pilotes) du 23 Août 2017 Crimson Blockchain.

– Double cliquer sur le logiciel « atikmdag-patcher », une fenêtre apparaîtra indiquant « Found value » si nos souvenirs sont bons, cela permet de valider la signature numérique Windows et vos cartes graphiques n’auront plus le code d’erreur 43 (visible dans le gestionnaire de périphériques).

– Faites oui pour appliquer le patch puis redémarrer votre ordinateur.

Félicitations vous venez de flasher vos cartes graphiques !


Cinquième étape

 

Ouvrez Msi AfterBurner, ce logiciel va nous permettre d’overclocker nos cartes graphiques et gérer la vitesse de rotation des ventilateurs.
Pour le moment, laissez les paramètres par défaut.

Note : Msi Afterburner n’est pas indispensable car c’est possible de faire les réglages et l’overclocking directement dans votre fichier .bat mais nous ne verrons pas ceci sur cet article.

Ouvrez HWiNFO64 et cocher la case « Sensors-only ».

Vous allez voir apparaître ceci :

Changement BIOS AMD : Hwinfo64

Si vous descendez plus bas vous verrez également « GPU [#1] » puis 2 et ainsi de suite.

Vous devez maintenant lancer votre logiciel de minage et surveiller en même temps HWiNFO64 jusqu’à trouver les bons réglages.

Au début, nous vous conseillons d’overclocker vos cartes graphiques directement sur le logiciel Msi AfterBurner.

Changement BIOS AMD : Msi Afterburner

Ne faites pas les mêmes réglages que l’image ci-dessus, cela dépend de :

  • Votre BIOS modifié
  • La marque et le modèle de votre carte graphique
  • La mémoire interne de votre carte graphique (Elpida, Samsung, Micron, Hynix)
  • La crypto-monnaie que vous minez car les réglages seront différents si vous miner une crypto-monnaie utilisé par l’algorithme Ethash / Dagger-Hashimoto par rapport à l’algorithme Cryptonight.

Augmentez de 10 Mhz votre Memory Clock et vérifier si vous avez des erreurs mémoires sur le logiciel HWiNFO64 jusqu’à trouver les bons paramètres, augmentez de 10 Mhz toutes les 20 secondes.

  • Le Core Clock est généralement aux alentours de 1100-1250 Mhz.
  • Le Power Limit est à gérer en rapport avec la consommation électrique de vos cartes graphiques (wattmètre) par rapport au hashrate.
  • Le Fan Speed, même chose, il n’y a que vous qui pouvez savoir le pourcentage à indiquer, nous vous recommandons de ne pas dépasser 75°C.
  • Le Core Voltage devra être réglé directement dans votre fichier .bat dans le dossier de votre logiciel de minage.

Ne vous fiez jamais à la consommation électrique indiquée sur votre logiciel de minage ou autre logiciel avec des cartes graphiques AMD, seul un wattmètre sera précis.

Le hashrate après BIOS mod dépendra de la marque, modèle, type de mémoire mais également la RAM (4GB ou 8GB), les paramètres indiqués dans votre BIOS mod et enfin l’overclocking (Power Limit, Core Clock, Memory Clock, Core Voltage).

Exemple, une RX 480 8GB avec mémoire interne type Samsung dépasse les 30 Mh/s sur une crypto-monnaie de l’algorithme Ethash / Dagger-Hashimoto sans aucune erreur mémoire visible sur le logiciel HWiNFO64, cela signifie donc une carte graphique stable.

Toutes les cartes graphiques peuvent avoir un hashrate supérieur à 27 Mh/s sur une crypto-monnaie de l’algorithme Ethash / Dagger-Hashimoto avec les bons réglages et un overclocking correct.

Un RIG fonctionnant avec des erreurs mémoires provoquera des artefacts, un redémarrage du RIG (ordinateur) fréquemment.
Il est préférable d’avoir un RIG stable plutôt qu’un RIG qui redémarre toutes les 10 minutes.

 

Si vous avez des questions, si vous pensez qu’il manque quelque chose d’important à rajouter ou à corriger n’hésitez pas à écrire un commentaire.

Fondateur de Cryptos-Mining et passionné par la Blockchain et les nouvelles technologies.

Également mineur depuis quelques années avec AMD et Nvidia je possède une ferme de minage et je suis mineur à temps complet.

Je rédige des articles détaillés, guides et conseils concernant le minage de cryptos-monnaies.


Articles similaires

La mémoire interne de mes GPU, explications

La mémoire interne de mes GPU, explications

Dans cette article nous allons vous expliquer la différence et surtout l’importance de connaître le type de mémoire interne que possède une carte graphique. Pour chaque carte graphique, même si il s’agit du même fabricant, du même modèle, la mémoire interne peut être différente d’une […]

Liste des pools de minage + explications

Liste des pools de minage + explications

Un bon mineur de crypto-monnaie sait quel pool de minage choisir pour être le plus efficace possible et ne pas perdre d’argent à cause de celui-ci. Nous allons vous présenter la liste des gros pools de minage et surtout une méthode pour bien comprendre comment […]



Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

accumsan venenatis, vel, ut eget mi, lectus id et, vulputate, elementum felis